Notre projet

L’objectif du Cours Colibri est de prévenir le décrochage scolaire et favoriser l’insertion culturelle.

 

« ENFANT – PARENT – PROFESSEUR » : chacun sa juste place !

Les enfants sont au cœur de notre projet d’école.
L’enseignement d’une part est un besoin essentiel pour acquérir connaissances et savoirs. Le cadre et les rituels, d’autre part, permettent de structurer les élèves pour évoluer, grandir, avoir confiance en soi et se sentir à sa place dans l’école et dans la société.

Les parents ont une place importante dans notre projet, dans notre école.
En communiquant avec eux, en les impliquant dans nos diverses actions, nous les aidons à retrouver leur place en tant qu’éducateur de leurs enfants et à avoir confiance dans ce rôle.

La première mission des enseignants est de transmettre des savoirs aux élèves.
Leur rôle est aussi de leur donner le goût de l’effort et l’envie d’apprendre. Par leur engagement, ils sont aussi un exemple pour les élèves.

 

S’intéresser à l’élève c’est se pencher sur l’enfant qu’il est.

Nos élèves sont aussi des enfants qui nous sont confiés. Notre rôle n’est pas seulement de nous intéresser aux résultats scolaires de l’élève, mais de considérer l’enfant dans sa globalité. Nous nous intéressons à sa famille, son histoire personnelle, sa culture… Nous pouvons ainsi adapter nos enseignements en fonction des besoins de l’enfant tout en se basant sur le socle commun des programmes de l’Education nationale. En valorisant les progrès et les efforts tant scolaires qu’éducatifs, le professeur redonnera confiance en lui à l’élève mais aussi à l’enfant qu’il est. Pour favoriser ce suivi individuel de chaque enfant, l’effectif est limité à 18 élèves par classe.

 

Enseigner mais aussi éduquer

Notre volonté est de former l’enfant dans tout son être. L’action de l’école cherche à permettre à l’enfant de se découvrir lui-même, puis de découvrir les autres et la vie en communauté.
L’équipe pédagogique joue aussi un rôle d’éducateur auprès des enfants. Le travail en équipe permet d’enrichir leur pratique et de croiser les regards sur les enfants.